Nos projets

L’année 2020 marque une volonté de la part de l’ABC d’accélérer la transition écologique s’appuyant sur une première phase de transformation achevée en 2019. Cette transition vers un nouveau projet associatif se traduit concrètement par une volonté pour l’association d’être à la fois un centre de ressources pour les organisations et les citoyens souhaitant engager leur transition bas carbone. L’ABC est également un lieu d’échanges pour tous les acteurs souhaitant s’informer et partager bonnes pratiques et retours d’expériences.

Ce virage s’est traduit par une augmentation significative de notre nombre d’adhérents (161 en 2020 contre 119 en 2019), dynamique se poursuivant en 2021. 

Cette année a été également l’occasion pour les membres et adhérents de l’association de s’intéresser plus particulièrement à la cible du citoyen à travers, comme nous le verrons, la définition et la mise en œuvre de 2 programmes structurants : Nos GEStes Climat, plateforme de comptabilité carbone à l’échelle du citoyen, et le Projet Etablissement Bas Carbone, kit pédagogique de sensibilisation à destination des acteurs de l’enseignement du secondaire. Nous poursuivons par ailleurs la promotion et la diffusion de la méthodologie du Bilan Carbone® et de ses outils associés. L’année 2020 a été l’occasion pour l’équipe technique de travailler au développement d’un nouveau format de l’outil Bilan Carbone®, le Bilan Carbone® + – format logiciel – expérimenté en fin d’année 2020 et mis à disposition de tous nos adhérents en début d’année 2021

Nous poursuivons également nos missions et actions d’information et de sensibilisation souhaitant massifier la montée en compétence de tous les acteurs sur l’enjeu climat. Nous avons poursuivi en 2021 l’organisation et l’animation de nos petits déjeuners thématiques, et proposé de nombreux webinaires avec nos partenaires, toujours de plus en plus nombreux.

Nos partenariats

Avenir Climatique

Nos échanges avec l’Association Avenir Climatique se sont poursuivis en 2020. Après de nombreuses années à développer et diffuser le Projet Carbone Campus – projet dédié aux établissements d’enseignement supérieur et à leurs acteurs – nous avons lancé cette année une adaptation de ce kit pédagogique de sensibilisation à destination des collèges et des lycées. Ce projet a été l’occasion de créer et publier une vidéo de sensibilisation à destination du jeune public et traitant de l’enjeu de la mobilité de demain. Nous y reviendrons dans le chapitre dédié à nos outils et méthodes. Avenir Climatique a également rejoint le développement et la diffusion de la plateforme ‘Nos GEStes Climat’ et sa communauté en mettant à disposition son outil de comptabilité dédié aux citoyens, MIC MAC (Mon Impact Carbone, Mes Actions Concrètes).

La vidéo “2050, la mobilité du futur” réalisée avec l’Esprit Sorcier sortira courant 2021…

Biovallée

Nous avons entamé en 2020 des discussions avec l’Association Biovallée, projet de territoire et pilote en matière de développement durable qui regroupe 450 adhérents. L’Association Biovallée, en se rapprochant de l’ABC, souhaite faire monter en compétences les acteurs de son territoire sur les enjeux climat et de mesure d’empreinte carbone, aussi bien à l’échelle de l’entreprise que du citoyen. Elle souhaite également outiller ces acteurs pour qu’ils puissent établir leur bilans d’émissions de GES et, in fine, définir et mettre en œuvre leur stratégie de décarbonation. 

De nombreux échanges ont eu lieu entre les deux organisations qui se concrétiseront en 2021 par la signature d’un partenariat entre nos deux structures en vue de mobiliser citoyens et entreprises du territoire autour de la réduction de leur empreinte carbone. Ce partenariat s’inscrit plus largement dans le programme de travail de l’association Biovallée intitulé “vers un pilotage collectif de la transition en Biovallée”.

Coop de France

Sous l’impulsion de Bertrand Pancher, ancien président de l’ABC, une rencontre a été organisée entre l’ABC et la Coopération Agricole. Cette rencontre a été l’occasion d’échanger autour de la mobilisation des acteurs agricoles et de l’agroalimentaire sur l’importance de s’engager dans une stratégie de décarbonation.

Cette rencontre s’est prolongée au travers de nombreux échanges et s’est traduite par un partenariat entre les deux organisations autour des objectifs suivants :

  • Sensibiliser et former les membres et adhérents de La Coopération Agricole au enjeux climat et à la comptabilité carbone ; des sessions pourront être organisées au niveau national et localement ;
  • Développer des outils et méthodes dédiés aux enjeux de La Coopération Agricole et adaptés au contexte des coopératives en lien avec les démarches existantes (ClimAgri®, ACT®, Bilan Carbone®, etc.)
  • Communiquer et tirer profit d’un partage d’expériences : les deux parties pourront intervenir dans leurs événements respectifs

RARE

L’année 2020 fut l’occasion pour l’ABC de poursuivre son action auprès des collectivités et des territoires sur la nécessité de mieux intégrer l’enjeu des émissions indirectes et du scope 3 dans les politiques publiques locales de lutte contre le changement climatique. 

Nous nous sommes ainsi rapprochés du RARE (Réseau des Agences Régionales de l’Énergie) pour démarrer une analyse des méthodes et outils utilisés par les observatoires régionaux de l’énergie et du climat. Nous retenons de ce travail exploratoire, essentiellement basé sur les données publiques présentes en ligne, un besoin d’harmonisation des méthodes. Les acteurs interrogés ont également fait remonter leurs besoins en matière d’outillage et de montée en compétences des territoires sur le sujet de la maîtrise de l’empreinte carbone.

Cette coopération se poursuivra en 2021 et aboutira, nous l’espérons, avec la mise en place à la fois d’un cycle de sensibilisation des acteurs territoriaux sur ces enjeux et l’outillage des territoires pour mieux intégrer les émissions indirectes dans leurs inventaires d’émissions de GES et, in fine, dans les politiques publiques locales.

GrDF

En 2019, l’ABC et GrDF ont signé une convention de partenariat facilitant les échanges d’expertises entre les deux organisations. Après avoir formé un panel de collaborateurs de GrDF en 2019 au Bilan Carbone®, nous avons plus particulièrement suivi la réalisation de ce dernier au cours de l’année 2020 et avons pu échanger sur les points forts et d’amélioration de l’exercice. Nous renouvelons en 2021 notre partenariat en accompagnant GrDF, en tant qu’expert, dans la définition et le suivi de sa stratégie de décarbonation. 

Plus largement, l’ABC souhaite développer ces missions d’expertise auprès d’acteurs engagés dans la transition, ou souhaitant se lancer. Pour l’association, deux axes de travail ressortent :

        • la sensibilisation / montée en compétences des collaborateurs et de la direction
        • un meilleur outillage permettant à l’organisation de piloter sa stratégie

L’ABC remercie GrDF pour ses soutiens financier et technique à ses activités.

ADEME

L’année 2020 signe le commencement d’une nouvelle convention signée avec l’Ademe pour les trois prochaines années. Cette convention s’articule autour de 2 axes que sont le développement et la promotion d’outils et méthodes favorisant la mise en œuvre de stratégies de décarbonation et l’animation d’une communauté d’acteurs engagées en massifiant les actions de sensibilisation et de formation.

Parmi les projets que nous avons pu lancer en 2020 et que nous développons dans le chapitre ‘nos projets’ nous retrouvons le développement de la plateforme Nos GEStes Climat et la réalisation d’un kit pédagogique de sensibilisation à destination des acteurs de l’enseignement secondaire.

Cette année correspond également à la deuxième année d’un partenariat que nous avons conclu avec l’Ademe pour la promotion et l’animation de formations à la méthodologie ACT®.

La méthode ACT®

A travers ACT®, l’ADEME et le CDP développe depuis 2015 des méthodologies sectorielles d’évaluation des stratégies de décarbonation des organisations. Cet outil permet à toute organisation d’interroger sa viabilité économique dans un monde bas carbone, compatible avec la science.

Avec des méthodologies ambitieuses, innovantes et transparentes, les évaluations ACT et la notation visent à :

  • Fournir une information indépendante sur l’alignement des stratégies des entreprises et leurs performances climatiques au regard de trajectoires sectorielles de décarbonisation ;
  • Fournir aux entreprises des éléments de compréhension des trajectoires sectorielles de décarbonisation afin d’anticiper les risques de transition associés ;
  • Fournir une évaluation indépendante qui aidera les entreprises à communiquer des informations climatiques pertinentes vis-à-vis des recommandations de la TCFD ;
  • Galvaniser les entreprises désireuses de mettre en place le plus rapidement possible un modèle d’affaire décarboné ;
  • Fournir une information indépendante et vérifiable sur la manière dont les entreprises abordent la transition vers une économie bas carbone.

L’ABC a eu cette année l’opportunité d’animer 10 sessions de formations à la méthode et a ainsi pu former 86 personnes.

DREAL Nouvelle-Aquitaine

En 2020, l’ABC a eu l’occasion de collaborer avec la DREAL de la région Nouvelle Aquitaine. Dans le cadre d’un Appel à Projet (AAP) auprès du Commissariat Général au Développement Durable, la DREAL NA a souhaité développer un outil simple à destination des PME pour les sensibiliser à l’empreinte carbone de la mobilité et ainsi les engager dans des mesures de changement susceptibles de réduire leur impact. Cette volonté de la DREAL Nouvelle Aquitaine prend racine dans la volonté d’accompagnement et de portage réglementaire que souhaite mener la DREAL notamment dans le cadre de la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) qui impose des négociations obligatoires et l’élaboration d’un Plan de Mobilité Employeur aux entreprises de 50 salariés au moins sur un même site.

L’ABC a donc développé cet outil simplifié qui permet un diagnostic GES de la mobilité, la définition de scénario alternatif et la présentation du risque à ne pas s’engager dans la voie de la décarbonation de la mobilité. Afin d’accompagner l’outil et le message porté par la DREAL, l’ABC a également réalisé 6 podcasts – qui seront publiés en 2021 – destinés à sensibiliser et expliquer les enjeux de la transition bas carbone au sens large, c’est à dire de la découverte des problématiques du changement climatique, aux premiers exercices de comptabilité carbone pour aboutir au passage à l’action et à terme au pilotage de stratégie climat.

Datagir

L’année 2020, fut le début d’une nouvelle collaboration avec ECOLAB devenu DatAgir depuis. Nous avons travaillé conjointement au développement de la plateforme Nos Gestes Climat. DatAgir a assuré l’implémentation technique de la plateforme et nous collaborons maintenant étroitement à son amélioration progressive ainsi qu’à sa diffusion au plus grand nombre.

L’objectif de cette collaboration est d’assurer l’autoportance de la plateforme pour qu’elle puisse permettre au grand public de connaître leur empreinte carbone, les objectifs en adéquation avec l’Accord de Paris et des actions clés à mettre en œuvre pour la réduire.

Dalkia (Prix Women Energy in Transition)

Pour la troisième année consécutive, l’ABC fut partenaire du prix ‘Women Energy In Transition’ imaginé et porté par Dalkia. Ce prix a pour vocation de promouvoir la place des femmes dans l’énergie et d’inciter les jeunes femmes à s’orienter vers les métiers scientifiques, techniques et technologiques en mettant en lumière des parcours riches et exemplaires.
Devant se tenir en fin d’année 2020, cette troisième édition a été reportée au 8 mars 2021 pour cause de crise sanitaire.

Nos actions de mobilisation et de sensibilisation

Nous menons à la fois des actions de mobilisation et de formation aux enjeux climatiques.

Les formations ACT®

En collaboration avec l’Ademe et le CDP, nous avons développé les supports nécessaires à la formation des entreprises ainsi que de leurs évaluateurs. Nous avons proposé en 2020 deux parcours de formation : 

  1.  ACT® à destination des entreprises : comment améliorer sa stratégie bas carbone ? Cette formation s’adresse aux entreprises souhaitant interroger l’efficacité de leurs stratégies climat et bénéficier de recommandations pour l’améliorer. Le fait que ACT® soit développée de manière sectorielle permettant à l’entreprise de se comparer par rapport à des standards de son secteur.
  2.  ACT® à destination des évaluateurs : comment évaluer la stratégie bas carbone d’une organisation ? Le dispositif mis en place pour ACT® prévoit une évaluation par un tiers des stratégies climat des organisations. L’ADEME et l’ABC souhaitent donc mettre à disposition des entreprises un pool d’évaluateurs experts et formés à la méthode. Cette formation est obligatoire et donne droit à une licence d’utilisation de la méthode.
La vidéo “2050, la mobilité du futur” réalisée avec l’Esprit Sorcier sortira courant 2021…

L’animation de session de sensibilisation aux enjeux bas carbone pour les organisations

Nous proposons depuis près de deux ans, à toute organisation qui le souhaite, des sessions d’information et de sensibilisation aux enjeux de la transition climatique et énergétique.

Devant les besoins de transition de nos sociétés vers un modèle bas carbone, de nombreux outils et méthodologies existent. Souvent complémentaires, parfois se recoupant les unes les autres, la diversité des démarches de transition – et le manque de formation des différents acteurs – est telle que bien souvent les chargés de mission, les responsables énergie-climat et les décideurs en général ont des difficultés à déclencher les transformations requises à la mise en place d’un plan d’action de réduction.

L’animation des clubs techniques

L’ABC a lancé en 2020 ses clubs techniques exclusivement réservés à ses membres. Organisés par collège, ils sont un lieu d’échanges de bonnes pratiques et de partage de retours d’expériences. Ces clubs techniques sont aussi l’occasion pour l’ABC de répondre aux questions techniques et méthodologiques des adhérents.

Ainsi en 2020, nous avons animé les clubs techniques suivants :

  • 3 réunions du club ‘entreprises’ les 17/03, 16/06 et 27/10
  • 3 réunions du club ‘conseil et recherche’ les 24/03, 09/06 et 20/10
  • 3 réunions du club ‘secteur public’ les 31/03, 23/06 et 03/11

Les clubs techniques ont en moyenne réunis une vingtaine de personnes pour le club “entreprises”, une dizaine pour le club “entreprises” et entre 5 et 10 personnes pour le club “secteur public”.

Nous avons également organisé plusieurs clubs techniques dédiés au collège “organisme citoyen”. Ces clubs techniques “mobilisation”, ont malheureusement fait l’objet d’une faible participation. Cela peut en partie s’expliquer par une plus faible utilisation des outils et méthodes de comptabilité carbone par les organismes citoyens (association, ONG, etc.). En 2021, ce format de club sera donc repensé et œuvrera à une “coalition des associations”.

Nous avons publié une synthèse globale de ces échanges. De nombreux sujets et thématiques ont été abordés cette année parmi lesquels les énergies renouvelables, le numérique, la neutralité carbone, le télétravail, les bases de données disponibles, etc.

En 2021, nous poursuivrons cette animation afin de répondre au mieux aux attentes et besoins de nos adhérents.

Des partenariats de formations avec l’enseignement supérieur

Depuis près de 10 ans maintenant, l’ABC propose aux établissements de l’enseignement supérieur un dispositif de formation à la comptabilité carbone et plus particulièrement au Bilan Carbone(r) à intégrer dans leur parcours de formations. Les enjeux liés à la transition bas carbone sont encore peu enseignés au sein des universités et des grandes écoles et à travers ce dispositif l’ABC souhaite participer à la montée en compétences des étudiants et donc des futurs salariés sur ces sujets. C’est ainsi qu’en 2020, l’ABC a signé 5 partenariats avec des établissements qui ont ainsi formé 500 étudiants à la méthodologie du Bilan Carbone®.

A côté de ses partenariats, l’ABC a animé tout au long de l’année 2020 des cours et sessions de sensibilisation consacrés aux enjeux de la comptabilité carbone. Ainsi l’ABC et son équipe est intervenue au sein de divers établissements comme l’Université Lyon 1, l’Université de Grenoble, l’Université Aix Marseille ou bien encore l’ICAM (Institut Catholique des Arts et Métiers), l’Ecole Centrale de Nantes et le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers).

L’organisation de petits déjeuners thématiques

Nous avons poursuivi en 2020 le format ‘petit déjeuner thématique’ initié en 2018. Leur objectif est de réunir des experts d’un sujet grand public et de faire le lien avec les enjeux climat au sens large (comptabilité carbone, transition bas carbone, etc.). Ces événements sont généralement très appréciés ; à la fois par les professionnels qui peuvent découvrir des initiatives, obtenir des réponses à leurs questions et participer au débat d’idées, mais également par les intervenants qui ont à cœur de partager leur expertise au plus grand nombre.

D’habitude organisés en présentiel, deux des trois petits déjeuners de 2020 ont été organisés à distance, dans un format webinaire, étant donné la situation sanitaire à laquelle nous avons été confrontés.

Ainsi, en 2020, l’ABC a organisé 3 petits déjeuners autour des thématiques suivantes :

  • La transition bas carbone à l’échelle individuelle qui s’appuyait en préambule sur la question suivante : “Les citoyens, réels moteur de la transition bas carbone ?”. Sont intervenus à ce petit déjeuner César Dugast, responsable du pôle neutralité carbone chez Carbone 4, Tom Nico membre de l’association Avenir Climatique (et consultant environnement et stratégie chez Icare & Consult) et Martin Régner intrapreneur à l’Ademe du service DatAgir. Le replay est à revoir sur notre chaîne YouTube. Au total, ce sont 157 personnes qui se sont inscrites et 89 personnes qui se sont connectées. La vidéo a été visionnée 205 fois en replay.
  • Les enjeux climatiques dans les milieux scolaires co-animé avec l’Association Avenir Climatique et cherchant à répondre à la question : “Comment aider les plus jeunes à s’approprier les enjeux climatiques ?”. Sont intervenus à ce petit déjeuner Célia Etard vice-présidente des Jeunes Ambassadeurs pour le Climat, Julie Saturné, responsable du programme éco-école de Teragir et David Wilgenbus directeur de l’Office for Climate Education. Au total, ce sont une vingtaine de personnes qui ont participé à cette cinquième édition et la vidéo a été visionnée 62 fois. Le replay est disponible ici.
  • Les enjeux de transition pour les collectivités et les territoires. Sont intervenus à ce petit déjeuner : Zoé Lavocat responsable climat et territoires au Réseau Action Climat, Fabien Dupré en charge de l’empreinte carbone de la ville de Grenoble et Joffrey Perrussel, chargé de la stratégie bas carbone de la communauté d’agglomération de La Rochelle. Au total, ce sont 175 personnes (pour 287 inscrits) qui ont participé à cette cinquième édition et la vidéo a été visionnée 197 fois. Le replay est disponible ici.

Animation de la plateforme Clim’Foot

En 2020, nous avons poursuivi l’animation de la communauté Clim’Foot à travers une série de webinaires permettant d’aborder des thématiques d’intérêt en lien avec la transition climatique à l’échelle européenne. Ces échanges nous ont permis d’interagir avec des organisations autres que les partenaires du projet (hollandais, belge, anglais, etc.), notamment les intervenants sollicités à chaque webinaire.

  • Un webinaire organisé le 16 avril et portant sur le Green Deal Européen. 
  • Un webinaire organisé le 5 novembre 2020 consacré au plan de relance économique européen.
  • Un webinaire organisé le 17 décembre 2020 pour présenter les projets menés par nos partenaires et d’autres organisations pour lutter contre le changement climatique.

Nous avons pu également en 2020 intégrer à la plateforme la session de formation en e-learning pour que les utilisateurs de la plateforme puissent se former à la comptabilité carbone. Nous avons également poursuivi l’animation de la communauté LinkedIn qui fin 2020 comprend 150 membres.

Le projet Clim’Foot

Ce projet vise à remédier à l’absence de politiques publiques ambitieuses soutenant, de manière harmonisée au niveau européen, le calcul et la réduction de l’empreinte carbone des organisations. Il a réunit 7 partenaires provenant de 5 états membres de l’Union Européenne : ADEME (France), CRES (Grèce), EIHP (Croatie), ENEA (Italie), HOI (Hongrie), IFC (France) et Ecoinnovazione (Italie).  Ce projet a pris fin à la fin de l’année 2018.

Depuis, l’ABC anime et coordonne le réseau et la plateforme du projet. Pour faciliter cette animation, nous avons développé et proposé divers moyens de communication comme la diffusion de mailing, l’animation d’un groupe LinkedIn, la publication d’articles sur la plateforme en lien avec les partenaires du projet, l’organisation de webinaires dédiés, etc.

Et de multiples interventions en présentiel ou en ligne telles que :

  • Un atelier consacré aux territoires lors des Assises Européennes de la Transition Énergétique : Cet atelier que nous avons co-organisé avec le Réseau Action Climat avait pour objectif de présenter les outils et méthodes à disposition des collectivités et territoires pour réussir leur transition. Il s’agit pour l’ABC de présenter la deuxième édition de son panorama  des outils et méthodes publié en début d’année 2020.
  • Un atelier à la Bibliothèque Publique d’Information Centre Pompidou que nous avons mené avec Avenir Climatique sur l’engagement citoyen. L’objectif de cet atelier était de présenter les enjeux climat aux participants et de les faire travailler sur la réduction de leur empreinte carbone. Pour cela, nous avons pu présenter l’outil Mic Mac et commencer à réfléchir aux futurs développements de Nos Gestes Climat.
  • Une intervention lors du salon Produrable porté par la Coopération Agricole dans le but de présenter les enjeux climat aux acteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire. Cette intervention fut l’occasion de présenter notre panorama des outils et méthodes à destination des organisations pour réussir leur transition. Ce fut également l’occasion de présenter plus en détails les outils et méthodes suivantes : le Bilan Carbone®, ClimAgri, Agribalyse® et ACT®.
  • Une série de 3 webinaires avec notre partenaire hongrois KOVET (Webinaire 1, Webinaire 2, Webinaire 3) pour sensibiliser les organisations à la comptabilité carbone. Le webinaire d’introduction au calcul de l’empreinte carbone a eu lieu le 09 septembre 2020 avec un rappel sur le budget carbone présenté par le Dr Diana Urge-Vorsatz, membre du GIEC. Le webinaire 2 du 16 septembre a porté sur le coeur du sujet: les outils. A cette occasion, Michel Hiraux, membre du conseil d’administration de l’ABC s’est prêté au jeu pour présenter la méthodologie Bilan CarboneⓇ. Enfin, le dernier webinaire s’est tenu en ligne le 23 septembre pour aborder les stratégies de transition bas carbone (SBT, neutralité, ACT, etc.).
  • Deux interventions autour des enjeux de la comptabilité carbone réalisée dans le cadre d’un cycle de formation organisé par Data For Good. L’enjeu de ces deux sessions de sensibilisation était de présenter la nécessité de mieux compter le carbone et d’évoquer les outils et méthodes à disposition des organisations pour réussir à définir et mettre en œuvre leur stratégie de décarbonation.

Nos projets techniques (outils et méthodes) et publications

Mise à jour du Bilan Carbone® Organisation

Outil incontournable de la comptabilité carbone, le Bilan Carbone® Organisation a été mis à jour 3 fois au cours de l’année 2020 (v8.3.1; v8.4 et v8.5). Afin de répondre aux besoins des utilisateurs, nous avons continué à mettre à disposition des versions de corrections mineurs (v8.3.1) et lancé des réflexions quant à l’évolution de l’outil. La version anglaise, qui est de plus en plus demandée, suit désormais le même calendrier de sortie que la version française.

Bilan Carbone +

En 2020, l’Association Bilan Carbone en partenariat avec François Kornmann, a développé une version logicielle du Bilan Carbone. Ce nouveau format permet de s’affranchir des tableurs tout en bénéficiant de nouvelles fonctionnalités pour guider l’utilisateur et renforcer le passage à l’action. Pour tester l’outil, nous avons lancé une phase d’expérimentation de la version bêta de septembre à décembre 2020 auprès des organisations licenciées et adhérentes. Un peu plus de 35 personnes ont participé activement aux 3 webmeetings d’échanges tout en nous faisant remonter leurs retours par mail ou par téléphone.

Le BC + est disponible pour tous nos adhérents et licenciés depuis fin janvier 2021.

Qu’est-ce que le Bilan Carbone + ?

Le Bilan Carbone + (BC+) est une nouvelle version de l’outil Bilan Carbone® qui se présente sous format logiciel. Le développement du BC+ s’inscrit dans la mise à disposition d’une méthode opérationnelle qui renforce le passage à l’action. Le format logiciel apporte une solution aux contraintes liés à l’utilisation des tableurs (transfert de données d’une version à une autre, nombre de fichiers, etc.) pour faciliter le travail du plus grand nombre. L’outil reprend les différentes fonctionnalités qui existent aujourd’hui dans le Bilan Carbone®v8 tout en apportant des nouveautés (ajout de sources, travail collaboratif, etc.). 

Conservant la philosophie de base du Bilan Carbone®, le BC+ permet de décomplexifier la phase d’inventaire des émissions (phase comptable) pour approfondir l’approche stratégique de réduction des émissions de GES (identification des leviers d’actions et suivi des objectifs).  L’utilisateur final, qu’il soit spécialiste ou non, pourra avancer de façon plus rapide sur l’utilisation de ce type de calculateur.

Nos GEStes Climat

L’ABC avec l’appui de l’ADEME et de DatAgir a lancé le 8 décembre 2020 la plateforme Nos Gestes Climat.

La première étape de ce projet a consisté en la publication d’un benchmark des outils de comptabilité carbone à l’échelle individuelle. Sans être exhaustif dans l’analyse et le choix des solutions, nous nous sommes aperçus que peu d’outils étaient complets, transparents et paramétrables. Le volet action était notamment souvent mis de côté et l’inventaire incomplet. La plupart d’entre eux étaient de plus rattachés à des actions de compensation, n’entrant pas dans la logique de réduction de nos émissions en priorité. Il est apparu nécessaire et pertinent de proposer une solution à la fois basée sur une transparence complète de ses calculs et une méthodologie d’accompagnement à la réduction des émissions robuste.

Ce centre de ressources dédié à la comptabilité carbone citoyenne a été développé pour à la fois aider les citoyens à mesurer leur empreinte carbone et les accompagner dans le passage à l’action. L’enjeu est également de mettre à disposition des porteurs de projets un site et un code leur permettant d’intégrer ce calculateur au sein de leurs solutions, dans le but de mieux maîtriser la qualité des outils de comptabilité carbone de plus en plus nombreux.

En 2021, et en raison du succès de cette plateforme et de son très grand nombre d’utilisateurs, l’ABC continuera le développement de la plateforme et l’animation de la communauté afin de mobiliser le citoyen sur son impact carbone et surtout l’accompagner pour le réduire. Depuis septembre 2020 c’est ainsi 338 000 connexions qui ont eu lieu sur la plateforme Nos Gestes Climat.

L’ABC poursuit avec Nos GEStes Climat sa volonté d’accélérer une prise de conscience collective et individuelle et de mettre à disposition de tous, les ressources nécessaires pour réussir notre transition écologique.

La mobilisation des scolaires et des acteurs de l’enseignement secondaire

Nous avons lancé en 2020 – avec notre partenaire Avenir Climatique et avec le soutien de l’Ademe – le Projet Etablissements Bas Carbone (PEBC). Ce projet consiste à sensibiliser, former, et outiller les élèves du secondaires (collégiens et lycéens) pour qu’ils puissent réaliser le bilan carbone de leur établissement et utiliser les résultats obtenus pour construire un plan d’action de réductions des émissions de GES.

L’expérimentation a été lancée avec 4 établissements : Lycée Hélène Boucher (75020), Lycée Corneille (78170), Collège Pasteur (92036) et le Collège Ferdinand Buisson (91326). Deux autres établissements ont rejoint le pool d’expérimentateurs : Collège Madame de Sévigné (56430) et le collège Pierre de Nolhac (78000).

L’année 2020 nous a permis de réaliser l’ensemble des développements techniques et de recueillir l’avis des enseignants sur la version bêta du kit. Les élèves ont pu suivre la partie sensibilisation de novembre à décembre avec plus ou moins de retard. L’outil sera réellement testé en février 2021 après le lancement de la phase de collecte de données.
Dans la continuité, l’ABC a obtenu un financement européen pour diffuser ce kit à l’échelle européen dans le cadre d’un programme Erasmus +. Ce projet intitulé CLICKS ON et d’une durée de 3 ans a pour objectifs :

  • Sensibiliser le plus grand nombre d’élèves, d’enseignants, de chefs d’établissement et de membres du personnel éducatif aux questions climatiques et à la comptabilisation du carbone.
  • Développer et proposer une boîte à outils éducative sur le changement climatique reproductible à l’échelle européenne.
  • Harmoniser et partager au niveau européen le matériel pédagogique, les expériences et les pratiques liées à l’urgence climatique et à la comptabilité carbone.

Les partenaires associés aux projets sont : L’ABC et Avenir Climatique pour la France, Design For Change et le Collège Maria Reine pour l’Espagne, et Skilla et l’Universita Politecnica Delle Marche pour l’Italie.

L’animation et le suivi de l’outil ALDO

Depuis quelques années, l’ADEME met à disposition des collectivités et des experts un tableur EXCEL, qui propose à l’échelle des EPCI une estimation du potentiel de séquestration carbone du territoire. Plus particulièrement cet outil permet de disposer des infos à la fois sur l’état des stocks de carbone organique des sols, de la biomasse et des produits bois à l’échelle de son territoire, de connaître la dynamique actuelle de stockage et de déstockage liés aux changements d’affectation des sols, aux forêts et aux produits bois et d’estimer les potentiels de séquestration nette de CO2 liés aux pratiques agricoles. En 2020, l’ABC en groupement avec l’APCC, accompagne l’ADEME à la fois sur l’animation du dispositif mais également sur la maintenance et l’amélioration de l’outil mis à disposition. C’est ainsi que nous travaillons aussi bien sur la mise à jour des bases de données intégrées ou l’organisation d’événements pour promouvoir l’outil et la nécessaire prise en compte de la séquestration à l’échelle des territoires. 

Nos projets et réflexions à l’international

L’ABC mène également un certain nombre de projets à destination des acteurs à l’international à la fois pour favoriser les échanges de bonnes pratiques sur les enjeux climatiques et pour diffuser le savoir-faire français auprès d’organisations et de partenaires souhaitant travailler à la définition et la mise en oeuvre de leur stratégie de décarbonation. Ainsi nous animons depuis 3 ans la communauté Clim’Foot (voir plus haut) et depuis 2020, nous sommes coordinateur d’un projet européen CLICKS ON à destination des acteurs de l’enseignement secondaire (voir plus haut). 

Ces projets ont pour objectifs à la fois de faire monter en compétences les acteurs concernés sur les enjeux liés à la transition bas carbone mais aussi de mieux les outiller pour mesurer leur empreinte carbone. Cette mesure d’empreinte carbone nécessite un meilleur accès aux données et en particulier à des facteurs d’émissions spécifiques à leur territoire. Ainsi nous avons lancé avec l’ADEME une réflexion sur la gouvernance et la mise en œuvre opérationnelle d’une base carbone s’appuyant sur l’expérience française. Une note exploratoire a été produite à destination de pays partenaires souhaitant construire leur propre base carbone. Nous la diffuserons auprès de nos réseaux en 2021. 

Par ailleurs, nous proposons régulièrement des événements ou webinaires en anglais avec nos partenaires européens ou à l’international.

La Valorisation de l’Action de Transition

En 2020, l’Association Bilan Carbone a démarré une réflexion portant sur l’action dite de transition bas carbone. Pour ce faire, l’ABC a réuni autour d’elle un panel diversifié composé d’acteurs institutionnels, de grandes entreprises, de bureaux d’études et de collectivités. Ce groupe de travail a eu pour but d’œuvrer à la construction d’une méthodologie d’évaluation de la qualité d’une action pour la transition bas carbone d’un acteur et ainsi évaluer la contribution de cette action à l’atteinte de l’objectif commun de neutralité carbone.

Ont ainsi contribué à l’élaboration de la méthode : l’ADEME, le Ministère de la Transition Écologique, la Fondation GoodPlanet, EDF, Icare & Consult, B&L Evolution, Greenflex, Carbone 4, EcoAct, Ekodev, la Ville de Grenoble, le pôle Atlantech et le communauté d’Agglomération de La Rochelle.

Le GT s’est réuni à 3 reprises entre mai 2020 et janvier 2021. Plusieurs intersessions ont également été menées avec différents membres du GT. Les réflexions du groupe de travail ont abouti à la publication d’une note intitulée : “Redéfinition de l’action de transition bas carbone : comment favoriser toutes les actions en faveur d’un monde bas carbone ?”. Ce document, en préambule, discute la notion d’émissions évitées et met en avant la nécessité de non plus se comparer à l’existant mais à ce qu’il faudrait faire pour atteindre le “monde 2050” (i.e. la neutralité carbone). Sont ensuite énoncés, les principes clés structurant la méthode de la V.A.T, avant d’aborder les critères d’évaluation de l’action. Cette évaluation s’articule autour de 3 critères fondamentaux qui sont la pertinence de l’action, sa contribution à la transition de l’acteur et son adéquation avec le monde 2050. En effet, comment penser sa trajectoire bas carbone sans s’assurer d’agir sur la réduction des volumes d’émissions les plus significatifs de son organisation, sans faire en sorte de réduire les risques que représente le changement climatique, sans évaluer la contribution financière ou d’image que peut apporter une action et enfin sans évaluer l’adéquation de l’action avec les objectifs de transition long terme. Plus particulièrement, l’évaluation de cette adéquation s’évalue aux regards de scénarios prospectifs qui permettront sectoriellement de définir des indicateurs, des orientations, des ratios, etc. caractérisant le monde bas carbone.

En 2021, l’ABC cherchera à pérenniser l’élaboration de la méthode. Il est en effet nécessaire de consolider la méthode et de la décliner sectoriellement afin de pouvoir appréhender les spécificités du monde 2050 de chaque secteur. L’ABC est donc à la recherche de soutiens techniques et financiers afin de continuer à faire vivre la Valorisation des Actions de Transition.

Parcourir le rapport d’activité

L'ABC en un coup d'oeil

Nos perspectives