Valorisation des actions de transition

Origine et finalité de la V.A.T

L’urgence climatique nous impose de transformer en profondeur nos modèles économiques. Ces derniers doivent évoluer et devenir compatibles avec un monde +2°, un monde bas carbone. Cependant, il est très difficile de savoir quelles actions au sens large (produits, projets, investissements, etc) agissent réellement en faveur de la transition de notre société vers un tel monde.

Le programme de Valorisation des Actions de Transition souhaite donc œuvrer à l’émergence d’une nouvelle méthode innovante d’évaluation de la qualité d’une action dite “de transition”. Nous voulons être en mesure d’évaluer et de valoriser une action en fonction de sa contribution réelle à l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050, ou plus précisément, sa contribution à la la transition bas carbone.

Loading...
Pour aller plus loin

Analyse des calculateurs d’empreinte carbone individuelle

La méthode de la V.A.T

Pour mettre en œuvre cette méthode, l’ABC fait le choix de s’affranchir de la notion d’émissions évitées, notion complexe et pour laquelle aucun consensus n’existe sur la méthodologie d’évaluation. L’ABC identifie un risque de greenwashing associé à l’usage de cette notion, et propose une approche d’évaluation qualitative, qui pourra être renforcée, dans un second temps, par des éléments quantitatifs.

L’ABC et le groupe de travail réuni sur la question, propose donc de raisonner au niveau de l’action. S’inspirant de méthodes telles que Assessing low Carbon Transition (ACT) qui évalue les stratégies climat des entreprises, la V.A.T. utilise l’approche qualitative normée de manière inédite. Les résultats de la méthode sont pensés pour être compréhensibles quelque soit son niveau de connaissance sur l’énergie et le climat, et le référentiel associé à la méthode permettra à tous les utilisateurs de s’auto-évaluer et améliorer leurs actions.

L’approche qualitative normée

Fruit de réflexions sectorielles en concertation avec les acteurs concernés, l’approche qualitative normée consiste à évaluer l’adéquation d’une action avec la transition vers un monde bas carbone à travers de nombreux critères qualitatifs.

Ces critères permettront d’évaluer :
• la pertinence de l’action vis-à-vis de la transition attendue pour l’activité de l’acteur ;
• la réponse apportée par l’action aux enjeux de perduration, de financement et d’image pour l’acteur ;
• la cohérence avec les visions du monde bas carbone de 2050, établies par les institutions référentes ou des travaux sectoriels plus spécifiques.

Cette approche nouvelle standardisera ainsi l’analyse des actions que les organisations et territoires souhaitent mettre en oeuvre ou évaluer à des fins d’amélioration.

Les actus sur ce projet

Loading...
25/03/2021

[REPLAY+FAQ] Valorisation des Actions de Transition | Comment mettre en avant toutes les actions en faveur d'un monde bas carbone ?

8/03/2021

📑 Publication | Redéfinition de l’action de transition bas carbone : comment valoriser les actions en faveur d’un monde bas carbone ?

Pourquoi nous rejoindre ?

Ils nous ont déjà rejoint

De nombreux acteurs ont déjà fait le choix de rejoindre le groupe de travail “Valorisation des Actions de Transition”.

Ces pionniers œuvrent d’ores et déjà avec nous à définir une nouvelle manière de penser la valorisation des actions, tournée non pas vers un scénario de référence et un état du monde d’hier, mais vers le monde souhaité en 2050.

Condition d’entrée

Le programme de travail “Valorisation des Actions de Transition” fait le choix de l’autofinancement. Nous demandons donc une légère contribution aux participants. Un tarif préférentiel sera réservé aux structures adhérentes de l’ABC.

Pour plus d’informations sur les tarifs du programme, merci de nous contacter ci-dessous.

Vous souhaitez nous rejoindre ou en savoir plus ?

Pour rejoindre le programme, contactez l’équipe de l’Association Bilan Carbone ou remplissez-le formulaire ci-contre.

Une question ?

N’hésitez pas à nous contacter, nous sommes à l’écoute et impatient de consolider notre réseau.

Benjamin Boisserie

Chargé de méthodologie

Quentin Guignard

Responsable du pôle méthodologie

Damien Huet

Directeur